français   Nederlands   English

history

1855: Fondation à Londres du premier home destiné aux infirmières formées par Florence Nigthingale pour la guerre de Crimée.

1914-1918: La plupart des hommes valides sont au front ... ou ont disparu. A l'arrière, des femmes de plus en plus nombreuses travaillent dans les hopitaux, les bureaux, les ateliers, les usines pour assurer la relève ... et la victoire!

1919: La comtesse Hélène Goblet d'Alviella, qui a vu des foyers féminins fonctionner au Havre (avec l'aide des USA) pendant la guerre, s'entoure d'un groupe de femmes visionnaires, confiantes dans l'avenir et l'évolution des femmes, persuadées que celles-ci auront à jouer un role de plus en plus important dans la société.

Le 1 février 1919 elle adresse une lettre au Commité Exécutif du World YWCA en demandant du soutien. Elle souhaite créer en Belgique , avec l'aide des USA, des centres comme elle les a vu en France. La World YWCA réagit positivement à sa demande, l'Y.W.C.A. belge est fondé. Des "foyers" en hostels s'ouvrent à Bruxelles et e.a. à Anvers.

YWCA en Belgique fut dès le début un mouvement féminin de membres, a-politique et ouvert à toutes.

Quelques étapes dans histoire du YWCA of Belgium.

En ce moment en Belgique il y a des centres YWCA à Antwerpen (1919) et à Louette Saint Pierre (en Ardennes) (1929). Il y a eu des foyers à Bruxelles, Gent, Charleroi, Verviers, Mons, Cour-Saint-Etienne, Liège et Tournai. Il y avait des centres de vacances à De Haan (un des premiers centres de vacances en Belgique pour jeunes ouvrières), Rochefort, Libin, Arendonck et, jusqu'à ce jour à Louette Saint Pierre. Il y eu des maisons de repos à Court Saint Etienne et à Retie.

Présidentes nationales:

last update to this page: Mar-30-2011
last update to the website: Dec-25-2009